N'hésitez pas à recenser votre véhicule, si ce n'est déjà fait : Recensez votre véhicule ici

L'art de restaurer

Ici toutes les discussions diverses ayant un lointain rapport avec nos voitures.

Modérateurs : schum22, Citron

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

L'art de restaurer

Message par jacques33 » 02 sept. 2016, 07:41

Bonjour!
Nouveau venu sur le forum, je vous ai sollicité pour identifier le tas de rouille et de bois pourri que j'ai récupéré.
Je souhaiterai maintenant avoir votre conception de la "Restauration".
A travers les discussion, les commentaires sur tel problème ou tel véhicule à vendre j'ai bien pris conscience qu'il y avait restauration et....restauration.
Quelles sont les bonnes règles?
Quand s'agit-il d'intégrisme restaurationniste et quand est-ce du modernisme anachronique?
Dois-je pieusement conserver, redresser, polir et replacer au même endroit les clous de tapissier récupérés un à un?
Faut-il privilégier la manière ou la matière? Est-il préférable par exemple, d'utiliser du frêne tout jeune pour refaire la structure ou du vieux chêne coupé il y a 80 ans sera t-il plus "raccord"?
Et tout un tas d'autres questions qui m'interpellent la nuit lorsque je n'arrive pas à dormir...

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 487
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: L'art de restaurer

Message par douve » 04 sept. 2016, 14:21

Bonjour Jacques,

Nous parlons d'auto qui ont 90 ans qu'il est très rare de rencontrer en état d'origine (dans son jus comme on dit).
Les années, la guerre, le stockage aléatoire et leur usage utilitaire jusqu'à la corde ont laissé des traces.
Souvent elles ont été tronçonnées, bricolées, fusionnées avec d'autres comme cela semble avec ta caisse de B2 sur châssis ressemblant à une type A.

La question à te poser est de savoir ce que tu veux faire de cette voiture, quelles sont tes compétences techniques qui pourront alléger le budget (mais te prendront du temps).

Il va falloir des compétences en ébénisterie pour le squelette, en carrosserie, en sellerie et bien sûr en mécanique. Le budget et le temps sont des paramètres essentiels aussi !

Pour ma part, je pense que nos autos sont une part de patrimoine industriel français, un témoignage des méthodes, matériaux employés à l'époque.
Donc je préfère quand on vise au maximum la fidélité à l'époque. ça n'interdit pas de travailler avec des outils d'aujourd'hui.
Tout cela demande énormément de travail de recherche de documentation, d'analyse de photos, livres, d'échanges avec des pros et des possesseurs de 10HP lors des salons par exemple.

Sur ce forum, de très nombreuses restaurations sont présentées.
Je te conseille de les parcourir et tu trouveras des restauration menées ou en cours correspondant à ta vision des choses.

David
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
Citron
Président de l'amicale
Messages : 612
Inscription : 20 nov. 2006, 23:19
Véhicule(s) 10HP : Type A et B2
Localisation : Doubs 25
Contact :

Re: L'art de restaurer

Message par Citron » 06 oct. 2016, 22:34

Bonsoir,

Pas facile, par quel bout commencer ?

Nous nous posons tous la même question.
Avant de démonter la voiture, je dirais qu'il faut identifier le modèle et les pièces qui le compose.
L'amicale peux aider à ce sujet car nous avons toutes les documentations pour cela.
Enormement de photos et de conseils à voir également sur le forum.
Ensuite, reste à choisir de garder ou non les pièces modifiées au fil du temps.
Il faut procéder ensuite dans l'ordre suivant :
- Démontage et repérage des éléments ( photos à prendre + boites de rangements avec indication des pièces )
- Commencer par refaire les éléments de châssis puis train avant , pont et moteur/boite.
- Refaire la caisse en frêne puis la remonter sur le châssis.
- faire les éléments de tôlerie, ailes, bavolets , marche pied
- Remonter la caisse et les élément puis peinture.
- Faisceau électrique a refaire + montage tableau de bord.
- Faire les sièges et la sellerie

Reste à rouler, régler et fiabiliser

Cordialement
Roland
Une Citron c'est sans pépins !

Répondre